interphilo

04 février 2012

de la philosophie analytique...?

Tel  Socrate à l'agora, dans la foule des passants et des commercants je me pose ici, posant une seule question pour le moment et espérant lancer un petit débat; qu'est ce que la philo dite analytique? Celle qu'on "ose" enseigner  dans certaines universités en première année... ! Je lis actuellement Pascal Engel, "la dispute"...et j'avoue être troublé, non pas par la finesse du propos mais par son vide philosophique. De la sémantique peut être, une forme de linguistique sans doute, mais de la philosophie?? nous parlons de "positivisme logique", parait-il?? logique? positivisme? un dialogue? pauvre... une charge contre le coeur et l'âme de la philosophie comme art et acte créateur non pas de logique.... mais d'affect, de percept..

Lorsque Deleuze parlait d'un danger, d'un "assassinat" de la philosophie, d'une "pauvreté instaurée en grandeur" nous ne pouvons que comprendre ses craintes, sa vision presque médiumnique,aujourd'hui.... Alors que le jeune apprenti en philosophie essaye de décrypter difficillement la pensée de Platon, des Stoiciens, de Spinoza, de Kant..on lui assène le "coup de grâce"avec Witttgenstein...et la logique sémantique....alors que celui çi n'a pas intégré le cogito cartésien ou les "passions tristes" spinoziste...Si l'université est en train de mourir, elle mourra en entrainant avec elle les derniers "résistants" philosophiques alors il n'y aura plus que des managers....puisque le management rentre en fac de philo.. si si, je l'ai vu de mes yeux....alors que onfray, finkelkraut, Bhl, vendent leurs livres at the tv...sans broncher une oreille sur le désastre de la pensée philosophique actuelle... et  sur le danger de la soi disante philo analytique. une "histoire triste", des passions tristes en effet...

Posté par harrypotter68 à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]